Outils pour utilisateurs

Outils du site


Panneau latéral

debut

Rencontre avec l'auteur.

Le café associatif de Guillac présente “les vendredire au café” sur le thème du numérique.

Le vendredi 11 septembre 19h à Guillac. plus de détails

Le livre est paru !

Il a paru en septembre 2019.

A suivre sur http://le-pantin-emancipe.fr/

Un spectacle sur le manque de moralité des sociétés technophiles.

Dans l'esprit des conférences gesticulées1) , ce spectacle, avec des exemples concrets, prend le contre-pied de l'idée générale véhiculée faisant croire que les techniques d'information et de communication seraient censées apporter des solutions à tous les maux de notre société : mémoire, écologie, gratuité, démocratie, bonheur, emploi et même… l'immortalité.

Ce serait ignorer notre implication politique à les utiliser… ou pas.

  • Le numérique est-il éternel ?
  • Pollue-t-on la planète en postant des albums photos sur l'Internet ?
  • Le “gratuit” (décoré de propagande commerciale) est-il la revanche des pauvres ?
  • Est-on libre en signant des pétitions en ligne ?
  • Peut-on savoir mes pensées intimes quand je fais les courses ?
  • L'informatique réduit-elle le chômage ?

Bref un moment de détente joyeux et… instructif.

Cette conférence a été réalisée pour le FSL 2015 dont un thème était “lanceur d'alerte”.

Une ébauche (conférence avec diaporama) a été présentée le lundi 24 novembre 2014 à Josselin.

Une première version “gesticulée” a été jouée le mercredi 7 janvier 2015 à Josselin, puis enfin lors du FSL 2015 le samedi 31 janvier 2015.

Un second format (2.0) a été joué vendredi 24 juin 2016 à Josselin.

Des ajouts proviennent de représentations en 2018 (3.0).

Une nouvelle version (4.0) est en préparation suite à la programmation 2019.

Deux suppléments en ligne (voir les autres chapitres) avant leur intégration dans le DVD :

Le Linky (10'30“)

Le Gratuit (6'15”)

Le “meilleur des mondes” d'Aldous Huxley décrit ce que serait la dictature parfaite : une dictature qui aurait les apparences de la démocratie, une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas à s'évader. Un système d'esclavage où, grâce à la consommation et au divertissement, les esclaves “auraient l'amour de leur servitude”.

Heureusement, La Boétie nous éclaire : “Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres”.

debut.txt · Dernière modification: 31/08/2020 07:14 par webmestre